Sora


(violé par Gamin dans la rue des voyous)





• Nom & Prénom: sora shizen

• Surnom:

• Age: il fait 2o ans alors qu`il en à 27

• Ordre: Marine

• Grade: fouteur de merde (à vous de me dire à quoi j`ai accès)

• Spécialité: foutre le bordel, rêver. Combat : improvisation et technique dites "qui mettent les gens au participe passé"

• Equipage: aucun

• Fruit du démon: yokome no mie (paramecia inventé, voir description à la fin)

• Portrait physique:

Si nous prenions quelqu’un au hasard dans la rue, quelqu’un qui croiserait Sora, il ne pourrait tout simplement pas croire que cet homme est un Marine. Il verrait tout d’abord les longs cheveux noirs, lisses et brillant, du genre à voler au vent avec délicatesse, du genre à faire craquer les filles et, pour peu que la personne qui le croise en question sois moche, du genre à donner envie de s’en servir comme serpillière. Sora provoque la jalousie chez certains passants. Pour éviter à présent une description honteusement péjorative, nous prendrons un autre personnage dans la rue, à savoir la jeune fille là-bas, celle qui s’avance prudemment vers lui et qui l’a repéré depuis 5 bonnes minutes. Sora, donc, avait les cheveux fins et souples, d’un noir de jais et descendant en mèches autour de son adorable visage. Ses traits fins et sereins avaient tout pour plaire. Son visage aux pommettes hautes présentait une peau bronzée et halée par le vent marin et la vie au grand air, mais juste ce qu’il faut. Il transpirait la malice sous une fine couche de sagesse. Ses yeux doux était, comme d’habitude, pratiquement fermés et la jeune fille en fleur n’a toujours pas pu capter son regard. C’est dommage, car elle aurait été fascinée par ses yeux, véritables joyaux de couleur de jade, dans lesquels se mélangeaient les reflets blancs et mordorés. Ils constituaient un sujet de jalousie, raison pour laquelle il les ouvrait le moins possible, sauf quand il s’agissait de draguer une fille ou d’interroger un prisonnier. Si cette fille les auraient vus, elle n’aurait pas douté une seule seconde qu’ils étaient son arme, mais n’aurait sûrement pas pu imaginer jusqu`à quel point. N’ayant pas pu capter se regard que je vous décrit avec moult poésie depuis maintenant quelques lignes, notre témoin féminine absorba les autres parties de son visage. Elle était fascinée par son sourire, perpétuellement collé à son visage et qui lui donne un léger air roublard. Cette expression, l’accompagnant constamment et l’identifiant plus sûrement qu’une signature savait une signification encore inconnue de ses proches et semble déclarer « je comprend plus de chose que vous ne pouvez l’imaginer ». Il porte pour tout vêtement une veste blanche bornée de fil noir par dessus une espèce de chemise sans manches entièrement de jais. Les pans de cette même chemise volent au vent et cachent agréablement les deux sabres qu’il porte à sa ceinture du coté gauche, attestant le fait qu’il est , soit droitier, soit très con. Or Sora n’a rien d’un con. Les habits qu’il porte son de bonne qualité et indispensable dans la région ou il est en fonction, à South Blue. Les sabres en question sont en fait de deux tailles différentes. Sora manie en effet un katana et un wazibashi dont la propriété lui revient de droit, dernier héritage de son père adoptif. Ils ont pour nom Yukizora et Higashi no Kaze, diminué en Gashikaze. Ce dernier est le plus grand, son nom pouvant se traduire par « vent de l’Est », il est d’un équilibre et d’une résistance exemplaire. Yukizora, en revanche, se distingue surtout par sa maniabilité, et par la vitesse extraordinaire à laquelle Sora le sort de son fourreau, dont la tranche est découpée au bout, afin d’en faciliter la sortie. Sora étant gaucher, il doit dégainer son sabre de manière peu orthodoxe, mais sora n’étant ni orthodoxe, ni religieux, il n’a pas de problèmes avec ça. Il a un air intelligent et espiègle, mais pas méchant. Le genre d’air qu’a ton ami d’enfance le jour de ton mariage. Sa démarche est souple et calme et ses enjambées semblent le propulser doucement en avant sur plusieurs mètres, ce qui donne l’impression de regarder un fauve en chasse, un être souple et puissant, sûr de lui et de ses avances . Il marche plus vite que la plupart des gens et semble se détacher complètement de la foule. D’ailleurs, il se rapproche de notre témoin féminine, qui aurait situé son age vers la vingtaine, mais s’aperçoit maintenant qu’il est sûrement plus âgé, car moins turbulent que la normale. Ses bras semblent fins, mais un léger geste efféminé pour empêcher ses cheveux de tomber devant son visage, suite à une rafale, révèle des muscles puissants, attestant d’une activité physique régulière. Ses muscles sont durs et fin, privilégiant la vitesse de réaction à la force pure. L’escalade, l’entraînement régulier au sabre ainsi que la continuelle chasse au pirate sont les responsables d’une telle musculature. L’impression de regarder un fauve s’accentua, la jeune fille tremblait sans s’en rendre compte. Soudain, il la dépassa rapidement dans un coup de vent. Elle sentit son parfum, mélange de vanille, de fleurs et… d’alcool ? Cette dernière comprit alors ce que notre ami Sora Shizen tenait dans la main gauche : une bouteille de saké. Si elle était plus observatrice, la jeune fille aurait pu noter son pantalon ample noir, attaché au niveau des chevilles, qui était prolongé par une espèce de longue chaussette de même couleur, ainsi que ses chaussures, des sandales de bois et de corde. Cet tenue pour le moins étrange était en fait la tenue traditionnelle de son île natale, du moins celle où il avait passé son enfance, et où Sora avait appris l’art du sabre. Il la portait donc tout les jours, car ces vêtements étaient bien plus pratique à porter que les fringues réglementaires que portait la plupart des officiers et qui, selon ses propre paroles, « donnaient l’air d’avoir un balais dans le cul ».

• Portrait moral:

Comme annoncé plus haut, Sora à les idées bien arrêtées sur les habitudes vestimentaires de chacun. C’est bien simple : pour lui, tout le monde à le droit de porter ce qu’il veut, et spécialement lui, mais tout ce qui ne se rapproche pas de ce qu’il porte, de prés ou de loin, présente autant d’intérêt qu’un tutu de danseuse pour un tigre de Bengale : il refusera systématiquement de le porter, allant jusqu`à se défendre violemment et préfèrera sortir à poil. Mise à part cette fixation sur les vêtements, dont nous pouvons retrouver l’origine dans son enfance, mais que nous ne feront pas car je me doute bien que vous vous en foutez, Sora est, comme son nom l’indique, comme le ciel. Il a l’esprit clair et profond, un brin fantaisiste et rêveur mais indéniablement efficace. Il aime se faire passer pour plus bête qu’il n’est et rire la plupart du temps. Il a l’oreille musicale, joue très bien de la flûte traversière et adore ne rien faire, boire du saké ou piquer un roupillon dans un coin à l’insu de ses supérieurs. Malgré son tempérament plutôt flemmard, il est efficace au travail et à une volonté de fer. Quand il décide de faire quelque chose, malgré les apparences il y devient efficace, se lance et trouve toujours des solutions intéressantes aux problèmes. Son sens de l’improvisation n’est cependant apprécié de tous et spécialement de ses supérieurs, qui ont reçu plus de rapport sur les dommages collatéraux, plaintes de tenanciers de bar, et autres paperasse à son sujet en trois mois, que tous ceux concernant les membres en faction à North Blue en six ans. Il parvient cependant à sauver la face à chaque fois et à se sortir de situations plus qu’embarrassantes par un léger tour de passe-passe. Il connaît bien les ficelles de l’administration même s’il n’aime pas les travaux d’intérieur. Le moins que l’on puisse dire à son sujet est qu’il connaît les vertus de l’air pur, les bureaux lui donnant des boutons, des démangeaisons, de brusques bouffées de chaleur et une irrépressible envie de sortir, par exemple pour aller s’allonger sur la pelouse de la falaise du coin, en regardant la mer et, si possible, avec une outre de bon saké à portée de main. Grand buveur, il tient son penchant pour l’alcool de son père adoptif, qui avait l’habitude de compter ainsi : 1 pilier 2 bar. Concernant les femmes, il n’a pas d’idée particulières, étant plutôt axé sur des aventures courtes (sa dernière à duré deux heures), Sora ne se sent pas particulièrement intéressé par elles, à l’inverse, elles semblent plutôt intéressées par lui. C’est un perfectionniste et un travailleur, du moment qu’il ne s’agit pas de travail de bureau (comme indiqué ci-dessus), il est capable de faire preuve d’une concentration extrême dans l’exercice au sabre et dans son travail, allant jusqu`à se donner des handicaps amusants comme, par exemple : vaincre les pirates qui viennent d’entrer dans le bar sans utiliser tes sabres, uniquement avec les moyens du bord. ,


 

Fils de Blektre et Blektre

ACTION
VALUE

Score: 1700 Life:23 Money: 7 e
Sex-appeal:269 Frakass:-2 karma:-1056

SPECIAL RANKS

 

RANK   VALUE

 

FAMILY

 

FATHER MOTHER CHILD
KouillaukuSoraBaron du fist
KouillaukuSoraPanoramix le chimiste



Stats:


Rendement: 14.529914529915